image

Programme de coopération décentralisée mutualisé au BURKINA FASO

Intranet

Se connecter

Les bénéfices de la coopération mutualisée

Les bénéficiaires du projet sont les élus et les administrés des (5) cinq collectivités burkinabè (4 communes rurales et le Conseil régional Centre) et des (10) dix collectivités du Nord.

 

Pour les territoires franc-comtois et suisse :

 

Il s’agit principalement d’accroître l’efficacité des actions de coopération en participant de façon conjointe à un programme participatif de développement local durable. La coopération doit également être un outil à la sensibilisation des franc-comtois aux inégalités NORD/SUD et aux enjeux de la mondialisation et de l’interdépendance entre les peuples.

 

Pour les territoires burkinabè :

 

Il s’agit d’accompagner collectivités burkinabè afin qu’elles répondent pleinement aux enjeux de développement local dans leur territoire et puissent faire bénéficier les autres collectivités du pays de leurs expériences.

 

La mutualisation doit également avoir des retombées positives sur les collectivités burkinabè partenaires en facilitant des échanges qui peuvent faire naître ou favoriser des actions communes. Les femmes et les jeunes occupent une place de choix dans la mise en oeuvre des actions prévues.

 

Avec la diversité des actions entreprises au Burkina Faso, l’ensemble des acteurs locaux et tous les publics seront directement ou indirectement impactés par le programme, et particulièrement : les élus, les techniciens des collectivités, les producteurs, les familles, les enfants et les élèves, les populations vulnérables et le secteur privé (cabinets associatifs ou entreprises).